Duke et Monk / part 1

Leïla Olivesi et Claude Carrière, 12-oct-19

On évoque souvent la proximité musicale de Duke Ellington et Thelonious Monk. Leila Olivesi et Claude Carrière s’attacheront à essayer de comprendre la parenté stylistique de ces deux maîtres du piano et peut-être même leur influence mutuelle. En se promenant dans leurs répertoires respectifs, parfois communs, de Solitude (et I Let a Song) à leurs interprétations originale de grands standards tels que Body and Soul.

 

 

Claude Carrière a été journaliste à Jazz Hot de 1969 à 1980, producteur à France Musique de 1975 à 2008 (diffusion intégrale de l’œuvre d’Ellington « Tout Duke » et nombreuses séries thématiques), il a créé le « Jazz Club » en 1982 avec Jean Delmas, diffusé chaque semaine en direct. Claude Carrière a également réalisé de nombreuses rééditions phonographiques et albums thématiques. Il a présidé l’Académie du Jazz de 1993 à 2004 et la fédération Grands Formats jusqu’en 2011. Pianiste, il a publié deux  albums « Looking Back » et « For All We Know » (avec la jeune chanteuse Rebecca Cavanaugh). Officier des Arts et Lettres, président d’honneur de l’Académie du jazz, président de la Maison du Duke.

Leila Olivesi a découvert le jazz dès l’âge de treize ans au sein de la troupe des P’tits Loups du Jazz avec laquelle elle enregistre quatre disques et se produit sur les grandes scènes parisiennes : Olympia, Théâtre des Champs-Elysées, Cirque d’hiver. Après une maîtrise de philosophie à la Sorbonne, elle sort diplômée en piano jazz et en composition du conservatoire. Elle forme en 2002 le Brahma Sextet avec lequel elle gagne plusieurs concours : Tremplin Jazz à Montmartre, 1er prix de groupe et 2d prix de composition aux Trophées du Sunside. Elle est remarquée au tremplin Jazz Ile de France et au Concours National de Jazz de la Défense. En 2004, elle enregistre son premier album « FRIDA » qui reçoit un prix SACEM. En 2006, elle est invitée au Midem pour une création SACEM avec son projet Aïcha Kandicha et elle réalise une tournée en Grèce et en Turquie avec Cultures France. Le ministère de la jeunesse et des sports lui décerne un prix Défi Jeunes pour son album « L’Etrange Fleur » qui sort chez Nocturne en 2007. Leïla Olivesi a joué avec Magic Malik, Elisabeth Kontomanou, Rick Margitza, Manu Codjia, Sébastien Llado, Alex Terrier, Ali Jackson, Stéphane Belmondo, Jeanne Added, Julien Alour, Anne Paceo… Elle se produit dans de nombreux festivals en France et à l’étranger comme Ankara Jazz Festival, Marciac, Orléans… Leila compose également des musiques de films.

Les commentaires sont fermés.