1er juillet, conférence “l’humour chez Duke”

CONFERENCE
L’humour chez Duke
Par Philippe Baudoin
Vendredi 1er juillet à 18h30
Dans le cadre du Festival des Cultures Urbaines du 11ème arrondissement de Paris
Conservatoire du 11ème, 7 rue Duranti, 75011 Paris
Entrée libre

 

Le jazz a souvent été associé à l’idée de fête et de danse, la gaieté et l’humour lui furent longtemps naturels. Beaucoup de jazzmen d’avant-guerre revendiquent la double identité de musiciens et d’entertainers. Louis Armstrong, Fats Waller, Cab Calloway, Slim Gaillard, et bien d’autres. Duke Ellington n’est pas souvent évoqué sous l’angle de l’humour, mais il s’en est servi à la fois dans ses œuvres, sur scène et dans ses interviews, passé maître dans ce qu’on peut appeler l’humour de protection ou de défense. Nous évoquerons tout cela à l’aide d’audios et de vidéos.

Jazz has often been associated with the idea of celebration and dancing, and gaiety and humor were long natural to it. Many pre-war jazzmen claimed the dual identity of musicians and entertainers. Louis Armstrong, Fats Waller, Cab Calloway, Slim Gaillard, and many others. Duke Ellington is not often evoked from the angle of humor, but he used it in his works, on stage and in his interviews, a master of what we can call protective or defensive humor. We will evoke all this with the help of audios and videos.

 

 
 

Comments are closed.